définir la diversité & la discrimination

Le terme de diversité est polysémique, des définitions permettent d’affiner sa signification. Les notions proposées sont transversales puisque l’universalisme, l’égalité des chances, la laïcité, ou le pluralisme sont des principes communs à toutes les sociétés démocratiques.

Diversité ne signifie pas la même chose suivant l’adjectif qui lui est attaché (politique, culturelle, religieuse, ethnique), du préfixe qu’on lui ajoute (biodiversité, super-diversité) ou de la périphrase utilisée (des territoires, des apprentissages). Diversité reste néanmoins synonyme de variété, de différence, de richesse mais aussi d’altérité et de citoyenneté. Elle est aussi la face positive de la discrimination quand la différence n’est pas reconnue et  respectée avec les notions négatives de stéréotypes, clichés ou « étiquetage » qui lui sont attachés. Les fondements théoriques et  institutionnels de la diversité sont directement liés au principe d’universalisme républicain qui permet la reconnaissance et le respect des différences et des minorités à partir d'une analyse anthropologique  et d'une approche juridique.

Le dispositif anti-discrimination mis en place en Europe depuis le début des années 2000 est aussi expliqué et détaillé. La diversité a connu une nouvelle actualité avec l’entrée de dix nouveaux pays membres dans l’Union européenne en 2004. La charte des droits fondamentaux adoptée par l’Europe en 2010  se réfère aussi aux droits de l’homme et du citoyen. Comme toute directive européenne, ce dispositif anti-discrimination a été transposé dans les droits nationaux entre 2000 et 2010, en respectant son esprit pour doter tous les pays européens des mêmes bases. Le cas français est expliqué à partir du rapport bilan publié par le défenseur des droits (2013-2020) pour permettre de lutter plus efficacement contre les discriminations et discours haineux (racistes, xénophobes, misogynes, homophobes…). Un cas particulier de xénophobie est proposé: la « romophobie ».

Dans un troisième temps, une approche comparative des stratégies en matière de promotion de la diversité est proposée an particulier en Europe où elle est plus axée sur l’égalité des chances et l’approche légale de lutte contre les discriminations  et aux Etats-Unis où l’on parle de « discrimination positive » qui peut sembler une alliance de mots dans une conception française ou européenne qui s’inscrit  dans la même logique que les « positive actions ».

Projets associés

Di & Di

MigrAid

Articles associés