Notions

  • information

    Action d'informer quelqu'un, un groupe, de le tenir au courant des événements :

    Indication, renseignement, précision que l'on donne ou que l'on obtient sur quelqu'un ou quelque chose 

    Tout événement, tout fait, tout jugement porté à la connaissance d'un public plus ou moins large, sous forme d'images, de textes, de discours, de sons.

    Nouvelle communiquée par une agence de presse, un journal, la radio, la télévision

     

    [1] https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/information/42993

    Larousse, 2020
  • inégalités dans le monde du travail

    inégalités salariales hommes/femmes- les entreprises jouent un double rôle dans les inégalités de salaire entre les sexes. Elles peuvent  provenir d’une concentration des femmes dans les entreprises les moins rémunératrices (ségrégation interentreprises) ou apparaître au sein d’une même entreprise lorsque celle-ci ne rémunère pas de la même manière ses salariés femmes et hommes à productivité identique (inégalités intra-entreprises).

    ségrégation interentreprises - concentration des femmes dans les entreprises les moins rémunératrices

    inégalités intra-entreprises- l’entreprise ne rémunère pas de la même manière ses salariés femmes et hommes à productivité identique

    Sophie Ponthieux, INSEE, 2015
  • Intégration

    phénomène qui « consiste à susciter la participation active à la société tout entière de l'ensemble des femmes et des hommes appelés à vivre durablement sur notre sol en acceptant sans arrière-pensée que subsistent des spécificités notamment culturelles, mais en mettant l'accent sur les ressemblances et les convergences dans l'égalité des droits et des devoirs, afin d'assurer la cohésion de notre tissus social. »

    Haut Conseil à l’intégration, 1993
  • islamophobie

    terme polémique et polysémique à utiliser avec prudence et à contextualiser

    La notion d’islamophobie « demeure objet de débats. Plusieurs institutions et acteurs participent au processus de production de discours, dans les champs scientifiques, politiques et médiatiques, reflétant les questions politiques et idéologiques que l’utilisation de cette notion nouvelle soulève ».  C’est un «phénomène social complexe et multidimensionnel ». « Pour l’analyser, il s’agit d’abord de prendre en compte l’importance de la contextualisation et le croisement des échelles. L’historicisation s’avère nécessaire, à travers une analyse fine des continuités, des similarités, mais aussi des particularités propres à chaque période et chaque pays. Par ailleurs, un des apports des études qui se réfèrent à l’histoire repose sur l’appréhension de la dimension à la fois internationale et locale de l’islamophobie. » (Asal, 2014)

    « La difficulté définitionnelle d’islamophobie réside dans le fait que le terme renvoie à une hostilité à la fois envers un groupe de personnes (dont l’appartenance peut être réelle ou fantasmée) et envers une religion, là où d’autres termes analogues (racisme, xénophobie, antisémitisme) renvoient uniquement à l’hostilité envers un groupe. Même si le rapport du Runnymede Trust distingue la critique légitime de la religion musulmane de «l’hostilité infondée », il définit la notion comme « un raccourci utile pour désigner la peur ou la haine de l’islam, et en conséquence le fait de craindre ou d’avoir une aversion contre tous ou la plupart des musulmans ». Le rapport pointe que « le mot n’est pas idéal mais très similaire à xénophobie et europhobie ». (Calabrese & Guaresi, 2020)

    Asal, 2014 & Calabrese et Guaresi, 2020
  • intersexualité

     les personnes intersexes, naissent avec des caractères sexuels (génitaux, gonadiques et/ou chromosomiques) à la fois masculins et féminins. (DILCRAH, 2020

    Les personnes intersexuées (perçues), sont des personnes nées avec certaines caractéristiques biologiques considérées comme « féminines » et d’autres comme « masculines » comme les chromosomes ou les organes génitaux (Kisa, 2019)

    DILCRAH, 2020 & Kisa, 2019
  • identité de genre

    elle doit  être distinguée de l’orientation sexuelle, qui renvoie à l’attirance sexuelle et/ou affective pour les personnes de même sexe (homosexualité), de sexe opposé (hétérosexualité) ou indifféremment pour l’un ou l’autre sexe (bisexualité). Une personne trans peut ainsi être homosexuelle, hétérosexuelle, bisexuelle

    DILCRAH, 2020
  • intérêt général

    « L'expérience quotidienne montre que les intérêts particuliers sont le plus souvent conflictuels et que l'harmonie préétablie des intérêts ne relève que du vœu pieux. Les théoriciens de la pensée libérale ne considèrent d'ailleurs pas que le marché ait réponse à tout et constitue la seule voie vers l'intérêt général. Une coalition d'intérêts singuliers, qui privilégie le plus souvent les impératifs du court terme, ne permet pas, de façon spontanée, de dégager en même temps l'optimum économique et l'optimum social. S'il se limitait à la simple conjugaison des intérêts particuliers, l'intérêt général ne serait, le plus souvent, que l'expression des intérêts les plus puissants, le souci de la liberté l'emportant sur celui de l'égalité. Sous peine de déboucher sur une impasse, la démocratie de l'individu est ainsi conduite à redécouvrir la nécessité d'un intérêt général intégrant les intérêts particuliers. Ce processus implique une médiation de l'Etat, seul capable, non seulement de réaliser, lorsque c'est nécessaire, la synthèse entre les intérêts qui s'expriment au sein de la société civile, mais de contribuer à dépasser les égoïsmes catégoriels et à prendre en compte les intérêts des générations futures. Seul un intérêt général ainsi conçu est en effet susceptible d'apporter à la gestion de la chose publique la cohérence propre à maintenir, et si possible renforcer, le lien social. » 

    Conseil d’Etat, 1998
  • Interculturalisme

    un espace dans lequel les gens peuvent être différents, marqués par une histoire et une culture, une tentative de participer pour donner un sens à tout. Et chaque culture inachevée et complémentaire doit pouvoir faire preuve de curiosité pour d'autres manières de vivre dans le monde, pour comprendre les autres et pouvoir se reconnaître

    Sanchez Miranda, 2001