Notions

  • tactique

    art de coordonner les actions de moyens de toutes armes dans les combats qui constituent les actes élémentaires de la bataille (Etat-major de l’armée de terre, 1988)

    Etat-major de l’armée de terre, 1988
  • travail domestique

    une approche féministe matérialiste proposée par Delphy (1998) l’analyse comme le constituant d’un mode de production patriarcal/domestique, où le travail des femmes est approprié par le chef de famille. Cette conceptualisation conduirait à mesurer exclusivement le temps passé à des tâches effectuées pour les autres membres de la famille (difficile à opérationnaliser à des fins de mesure statistique) et à ne pas considérer comme du travail domestique les tâches domestiques effectuées par les personnes qui vivent seules

    Sophie Ponthieux, INSEE, 2015
  • transidentité

     On parle de personnes « trans » ou « transgenres ». Le terme « transsexuel » vient de transsexualisme, notion inventée par la médecine au XIXème siècle pour signifier que les personnes trans étaient atteintes d’une « maladie mentale ». Or des chercheurs ont démontré que la transidentité n’a rien de pathologique. L’Organisation Mondiale de la Santé l’a donc retirée des maladies mentales en 2019. Être trans n’est pas un fantasme ou un phénomène de mode. La transidentité s’impose à l’individu (DILCRAH, 2020)

    DILCRAH, 2020
  • transgenre

    personne qui ne s’identifie pas à son sexe de naissance. Autrement dit, c’est une personne dont le sexe ne correspond pas à l’identité de genre, c’est-à-dire au sentiment d’être un homme ou une femme (voire ni l’un ni l’autre ou les deux à la fois). (DILCRAH, 2020). Une femme trans (ou MtF pour Male to Female) désigne une personne assignée homme à la naissance, mais dont l’identité de genre est féminine. Un homme trans (ou FtM pour Female to Male) désigne une personne assignée femme à la naissance, mais dont l’identité de genre est masculine. Enfin, certaines personnes trans ne se définissent pas dans un genre de destination (genre neutre ou personne agenre). (DILCRAH, 2020)

    DILCRAH, 2020
  • Travestis

    les personnes travesties,  sont des hommes s’habillant en femmes, et des femmes en hommes, de manière ponctuelle, mais dont l’identité de genre correspond a priori au sexe qui leur a été assigné à la naissance exemple : le Chevalier d’Eon de Beaumont  dont l’histoire tragique continue d’alimenter les imaginations même si son identité (masculine) avait été bien établie La référence historique la plus connue est celle du  Chevalier d’Eon de Beaumont  (1728, France – 1810-Royaume-Uni)

  • Transition physique

    le fait de modifier son corps pour qu’il corresponde à son identité de genre, souvent au regard des conventions sociales. Toutes les personnes trans ne souhaitent pas changer anatomiquement de sexe. La transition peut comporter, en plus de la modification du style vestimentaire, une hormonothérapie, qui consiste dans la prise d’hormones afin de modifier sa voix, la répartition de sa graisse, sa pilosité, etc. Des opérations chirurgicales (réduction de la pomme d’Adam, mammoplastie, phalloplastie , etc.) sont possibles sans être systématiques

    Le Monde, 2019
  • Transphobie

    le mépris, le rejet ou la haine des personnes transgenre et des comportements associés aux transidentités, c’est-à-dire associés à un genre perçu comme non conforme. Elle peut prendre de multiples formes, du mégenrage ( fait de "mégenrer" une personne, c'est à dire de parler d'elle en utilisant un genre dans lequel elle ne se reconnaît pas)  aux violences physiques ou sexuelles voire le meurtre, en passant par les moqueries, les insultes, la diffamation, les menaces, l’outing, la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence, le harcèlement ou les discriminations. Parce qu’ils touchent à des éléments essentiels de l’identité des personnes, les discours et les actes transphobes sont sanctionnés par des peines aggravées lorsque les victimes ont été visées en raison de leur identité de genre

    DILCRAH, 2020
  • Terrorisme

    Ensemble d'actes de violence (attentats, prises d'otages, etc.) commis par une organisation ou un individu pour créer un climat d'insécurité, pour exercer un chantage sur un gouvernement, pour satisfaire une haine à l'égard d'une communauté, d'un pays, d'un système. (Larousse, 2021)

    Larousse, 2021